LES APPARITIONS

Aparições de Fátima

Le 13 mai 1917 trois enfants faisaient paître un petit troupeau, à la Cova da Iria paroisse de Fátima une commune de Vila Nova de Ourém, aujourd'hui diocèse de Leiria-Fátima. Leurs noms étaient Lucie de Jésus âgée de 10 ans, François et Jacinthe ses cousins âgés respectivement de 9 et 7 ans.

Un jour vers midi, après avoir récité le chapelet comme ils le faisaient habituellement ils occupaient leur temps à construire de petites maisons en pierres, à Cova da iria, endroit ou se trouve actuellement la Basilique. Brusquement ils virent une lumière brillante qui ressemblait à un éclair; ils voulurent partir mais un second éclair illumina l'espace non loin de là. Alors ils virent au sommet d'un petit chêne vert une "Dame, plus brillante que le soleil"; de ses mains pendait un chapelet blanc. A cet endroit se trouve aujourd'hui la Chapelle des Apparitions.

La Dame a dit aux trois pastoureaux qu'il faudrait beaucoup prier et Elle les invite à revenir à Cova da Iria, le 13 de chaque mois à la même heure et cela du­rant cinq mois consécutifs. lls s'y rendirent et les 13 Juin, Juillet, Septembre et Octobre la Dame leur réapparut et leur parlé. Le 19 Août, l'apparition eut lieu aux Valinhos, situé à 500 mètres d 'Aljustrel, parce que le 13 Août les enfants avaient été emmenés par l'administrateur de la commune à Vila Nova de Ourém.

A la dernière apparition du 13 octobre, en présence d'environ 70 000 personnes, la Dame leur dit qu'elle était la "Dame du Rosaire" et qu'à cet endroit on devrait construire une chapelle en Son honneur. Après cette apparition, toutes les personnes présentes observèrent le miracle promis aux trois enfants en Juin  et Septembre. Le soleil ressemblait à un disque d'argent que l'on pouvait fixer sans difficulté. lI tournoyait sur lui-même comme une roue en feu qui paraissait se précipiter sur la terre.

Postérieurement, Lucie étant sœur religieuse de Ste Dorothée, Notre Dame lui apparût de nouveau en Espagne le 10 décembre 1925 et le 15 février 1926 au couvent de Pontevedra ainsi que dans la nuit du 13 au 14 juin de 1929 au couvent de Tuy. Notre Dame lui demande deux choses:

1 - La dévotion des cinq premiers samedi du mois; cela consiste à prier le chapelet, à méditer les mysteres du Rosaire, à se confesser et à recevoir la Sain­te Communion en réparation des péchés commis contre le Coeur Immaculé de Marie.

2 - La Consécration de la Russie au même Coeur Immaculé de Marie.

Cette demande a déjà été formulée lors de l'apparition du 13 juillet 1917 dans le dit "Secret de Fátima''.

Quelques années plus tard, sœur Lucie raconte qu 'entre le mois d'avril et d'octobre 1916 un Ange leur était apparu par trois fois (1iere et 3ieme apparition à la Loca do Cabeço, 2ieme près du puits du jardin de Lucie), les invitant à prier et à faire pénitence.

Depuis 1917 ne cessèrent de venir à Cova da Iria des milliers et des milliers de pèlerins du monde entier. A l'origine ils arrivèrent à Fátima pour le 13 de chaque Mais, puis, pour les vacances d'été et d'hiver et actuellement, tous les jours et tout au long de l 'année.

Fatima 13 de Maio

 

LES VOYANTS DE FÁTIMA

pastorinhos de fatima

 

LUCIE DE JESUS, principale protagoniste des apparitions est née le 22 mars 1907 à Aljustrel, paroisse de Fátima.  Le 17 juillet  1921 elle entre à l 'hospice de Vilar (à Porto), dirigé par les religieuses de Ste Dorothée. Ensuite elle alla à Tuy où elle prit l'habit, avec le nom de Marie Lucie des Douleurs. Elle fit profession des vœux temporaires le 3 octobre 1928 et celle des vœux perpétuels le 3 octobre 1934. Le 25 mars 1948 elle fut transférée à Coimbra où elle entre au Carmel de Ste Thérèse, prenant le nom de sœur Marie Lucie du Cœur Immaculé. Le 31 mai 1949 elle fit profession perpétuelle. Depuis sœur Lucie est venue plusieurs fois à Fatima: en mai 1946, le 13 mai 1967, en 1981, (pour diriger au Carmel un travail pictural au sujet des apparitions), le 13 mai 1982, le 13 mai 1991, et enfin le 13 mai 2000.                                  

FRANÇOIS MARTO est né le 11 juin 1908 à Aljustrel. II est mort sainte­ment le 4 Avril 1919, dans la maison de ses parents. Très sensible et contempla­tif il pria et fit pénitence pour consoler Notre Seigneur.

Les restes mortuaires, sont restés au cimetière paroissial jusqu'au 13 Mars 1952, date ou ils ont été transférés à la Basilique de la Cova da Iria du côté du soleil levant.

JACINTHE MARTO est née à Aljustrel le 11 Mars 1910. Elle mourut sain­tement le 20 février 1920 à l'hôpital D. Estefânia à Lisbonne a la suite d'une longue et douloureuse maladie. Elle offrit toutes ses souffrances pour la conver­sion des pécheurs, pour la paix et pour le Saint Père. 

Le 12 septembre 1935 son corps a été transféré du sépulcre du Baron de Alvaiázere, de Ourém, au cimetiè­re de Fátima et placé près du corps de son frère François. 
João Paulo II

Finalement, le 1er Mai on transféra son corps (dans une grande simplicité) à la Basilique du côté du coucher du soleil.

François et Jacinthe ont été proclamés Bienheureux, par le Pape Jean Paul II, le 13 Mai 2000, à Fátima.